Fermeture d’une zone de 4 500 km2 en Antarctique pour sauver le krill

Photo d'illustration ©Andrew Shiva - Wikimedia

⏱ Lecture 2 mn. Une collaboration entre ONG et industries pour la protection de l’océan Antarctique a annoncé la fermeture à l’année d’une zone de 4 500 km2 autour de la Baie de l’Espoir dans le nord de la péninsule Antarctique. Le Krill est un petit crustacé et une espèce clé dans la chaîne alimentaire de l’Antarctique pour les pingouins, les phoques, les baleines et d’autres formes de vie marine. Seulement, cette espèce est fortement menacée par la pêche, perturbant en chaîne les écosystèmes marins. Une collaboration ONG-Industries pour la protection de l’océan Antarctique a annoncé la fermeture à l’année d’une zone de 4 500 km2 autour de la Baie de l’Espoir, dans le nord de la péninsule Antarctique; accomplissant un pas en avant dans la protection de la biodiversité de la région. Cette fermeture importante, soutenue par les plus grandes entreprises de pêche au krill, oblige presque toutes celles opérant […]


Oups... la suite est réservée aux abonnés...


➜ Je choisis la formule d'abonnement
adaptée à mon besoin
et profite aujourd'hui de 30 jours offerts
🔻 Formule Pro ou Formule Essentielle

➜ Je suis déjà abonné-e ?