3 % du PIB mondial pour restaurer la biodiversité. C'est l'objectif que définit Bruno Oberle, directeur général de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) dans l'entretien exclusif qu'il nous a accordé.


Oups... la suite est réservée aux abonnés...


➜ Je choisis la formule d'abonnement
adaptée à mon besoin
et profite aujourd'hui de 30 jours offerts
🔻 Formule Pro

➜ Je suis déjà abonné-e ?