La forêt de la Téné, ultime rempart contre la déforestation en Côte d’Ivoire

Photo d'illustration © 18986 / Pixabay

⏱ Lecture 3 mn. En Côte d’Ivoire la déforestation pour la culture des fèves de cacao fait des ravages. La forêt classée de la Téné, d’une superficie de 30.000 hectares, constitue le plus important chantier de reboisement du pays. “A vos ordres mon capitaine!“, répondent en choeur des agents des Eaux et forêts au garde-à-vous: dans la forêt classée de la Téné, dans le centre de la Côte d’Ivoire, la “guerre” pour la reforestation est déclarée. La déforestation due à la culture du cacao, dont le pays est le premier producteur mondial de fèves, a réduit de seize millions d’hectares, en 1960, à deux millions d’hectares actuellement la superficie de la forêt ivoirienne, selon les experts de l’environnement. Les 234 forêts classées de Côte d’Ivoire sont toutes détruites par endroits, en raison du réchauffement climatique, des catastrophes naturelles, de l’appauvrissement des sols et de la migration des populations. Située dans la […]


Oups... la suite est réservée aux abonnés...


➜ Je choisis la formule d'abonnement
adaptée à mon besoin
et profite aujourd'hui de 30 jours offerts
🔻 Formule Pro ou Formule Essentielle

➜ Je suis déjà abonné-e ?