Biodiversité : la feuille de route de Hulot

2205
⏱ Lecture 2 mn.

A l’occasion de la présentation de ses vœux, le ministre de la transition énergétique a rendu publique la feuille de route de son ministère pour le premier semestre 2018.

« En 2018, nous accélérerons sur les bases que nous avons posées en 2017 : mise en œuvre du plan climat, mesures du paquet solidarité climatique et accélération de mesures en faveur de la mobilité durable, des énergies renouvelables, de la protection de la biodiversité… », a déclaré le ministre, avant de publier son agenda « biodiversité » pour le premier semestre. Au programme :

  • Lancement du dispositif interministériel « L’État s’engage pour la biodiversité » afin de relancer la stratégie nationale pour la biodiversité et préparer 2020 (1er trimestre) ;
  • Création d’un groupe de réflexion sur le bien-être animal (2e trimestre) ;
  • Lancement par l’Agence française pour la biodiversité de la campagne nationale grand public sur l’importance de la biodiversité (2e trimestre) ;
  • Planification : élaboration et concertation préalable du public sur les stratégies de façade maritime (janvier) ;
  • Publication de la stratégie pour mettre fin à l’importation de produits contribuant à la déforestation (mars) ;
  • Organisation des Assises de l’eau pour notamment préciser les investissements à réaliser dans ce domaine (avril-mai) ;
  • Ouverture d’un chantier en lien avec le ministère de la Cohésion des territoires pour lutter contre l’artificialisation et mettre en place une politique ambitieuse de protection des sols (2e trimestre) ;
  • Mise en oeuvre des mesures suite au rapport de la commission CETA (véto climatique, proposition de révision de la directive sur l’empreinte carbone des hydrocarbures) et suivi des autres accords commerciaux » Initiative pour mieux adapter les politiques commerciales de la France et de l’Union européenne aux enjeux de la transition écologique ;
  • Premier projet de plan d’action partagé avec les collectivités sur la reconversion du bassin de Fessenheim (janvier)
  • Lancement de la révision de la stratégie nationale des aires marines protégées (AMP) (1 trimestre) et promotion des AMP à l’international ;
  • Plan d’action de la stratégie mer et littoral (1er trimestre) ;
  • Lancement d’un appel à projets pour protéger les milieux marins ;