132 produits à base de glyphosate bientôt interdits de mise sur le marché (1 min)

Photo © biker3-Fotolia

1885
⏱ Lecture < 1 mn.

L’Ansens a annoncé que 132 produits à base de glyphosate n’auront plus d’autorisation de mise sur le marché à partir du 15 décembre prochain.

Le plan gouvernemental de sortie du glyphosate pour la majorité des usages, à l’horizon du 31 décembre 2020, poursuit son cours. L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) à annoncé qu’elle retirera, à partir du 15 décembre 2018, les autorisations de mise sur le marché (AMM) de 132 produits à base de glyphosate, sur les 190 existant en France, « avec un délai maximal d’utilisation des produits déjà détenus par les professionnels au 15 juin 2019 ». Les professionnels ne pourront plus vendre ou distribuer de produits contenant du glyphosate à partir du 15 mars 2019, tandis que les jardiniers amateurs se verront interdits d’en utiliser dès le 1er janvier 2019.

 La Commission Européenne ayant renouvelé l’approbation du glyphosate à l’échelle européenne en décembre 2017, 58 dossiers de demande de renouvellement d’AMM et 11 nouvelles demandes avaient été déposés à L’Anses. Celle-ci évalue actuellement ces demandes d’autorisation et rendra un verdict avant le 31 décembre 2020. L’Anses a d’ores et déjà fait savoir que tous les produits à base de glyphosate pour lesquels un produit alternatif a été identifié seront interdits, faisant en cela référence à un récent rapport de l’institut national de la recherche agronomique (Inra) ayant démontré que des alternatives au glyphosate existaient déjà pour près de 90% des surfaces agricoles.