Parc naturel marin de la Martinique : concertation publique en janvier

© Fotolia JM Raggioli

1518
⏱ Lecture 2 mn.

Ce projet s’inscrit dans la stratégie nationale de création et de gestion d’aires marines protégées visant à mettre en place dix parcs naturels marins dans les eaux françaises

Martinique, plage du Diamant
Martinique, plage du Diamant.

Le préfet de Martinique a indiqué sa volonté de lancer la procédure de création du parc après ultime avis et observations des différentes parties prenantes, collectivités territoriales, professionnels et usagers de la mer, associations de protection de l’environnement.

Les trois composantes majeures du futur parc ont été passées en revue : orientations, périmètre et conseil de gestion. Les sept grandes orientations portent sur la connaissance des écosystèmes marins et des usages, la gestion de l’espace marin et de l’interface terre-mer, la préservation et la valorisation du patrimoine marin, naturel comme culturel, la sensibilisation de tous aux enjeux marins et l’accompagnement d’activités en mer respectueuses de l’environnement marin. Le périmètre retenu en raison de sa cohérence, qui sera proposé à l’enquête, sera de l’ordre de 45 000 km2 et couvrira toute la zone économique exclusive (jusqu’à 200 milles au large). Il a recueilli l’avis favorable d’une très grande majorité des acteurs. Le conseil de gestion comporterait une cinquantaine de membres. Aux professionnels de la pêche, qui souhaitent obtenir des précisions sur les bénéfices du parc marin, le préfet a rappelé que le parc serait un lieu de concertation et un outil permettant la mise en oeuvre d’un plan de gestion élaboré conjointement par toutes les parties prenantes. Il leur a proposé de découvrir, au travers d’une mission dans l’hexagone, les actions engagées par des parcs déjà existants au profit du secteur des pêches.

Le projet de parc naturel marin va être soumis à l’avis du public dans une enquête qui se tiendra à partir de janvier 2017 dans les vingt-sept communes littorales de la Martinique, à la direction de la Mer (DM) et à la direction de l’Environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL). Une consultation des organismes et collectivités intéressés, dont la liste sera établie par le préfet, sera réalisée en parallèle. La synthèse résultant de ces deux consultations sera transmise au Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer qui proposera au Gouvernement dans les prochains mois, le décret de création du Parc naturel marin de la Martinique.