Une formation à la biodiversité pour les élus locaux (2 mn)

1415
⏱ Lecture 2 mn.

L’Agence française pour la biodiversité (AFB), Régions de France et le Réseau des agences régionales de l’énergie et de l’environnement (RARE) ont conclu un accord pour concevoir une formation « biodiversité » destinée aux élus locaux. 

Le programme de formation Biodiversité et territoires, élaboré par le RARE, est déployé à partir de mars 2019 en régions. Le RARE propose un programme national dont les sessions sont décentralisées et réalisées par des agences régionales : dans une première vague, 10 équipes régionales métropolitaines et 1 équipe ultra-marine se sont mobilisées proposent des sessions à partir mars 2019. Le RARE s’appuie sur l’offre de formation de l’un de ses membres, l’Agence régionale pour l’environnement – Agence régionale de la biodiversité (ARPE-ARB) Provence-Alpes-Côte d’Azur, agréé organisme de formation des élus, pour permettre à ces derniers de bénéficier d’une prise en charge par le budget formation de leur collectivité.  Tous les élus peuvent s’inscrire à la thématique et dans la région de leur choix parmi 6 types de sessions à la journée : 

Aménager et bâtir : la biodiversité, une alliée

La biodiversité est souvent vécue comme une contrainte pour les documents d’urbanisme. Elle permet néanmoins de repenser l’aménagement d’un territoire, du bâtiment au quartier, de l’opération d’aménagement à la planification, au profit de la santé et de la qualité de vie des habitants et de l’adaptation au changement climatique.  

 Gérer les espaces verts et de nature : la biodiversité au service de la qualité de vie 

La conception et la gestion des espaces verts et l’aménagement des espaces naturels sont devenus des enjeux essentiels pour les collectivités et les citoyens dans un contexte d’arrêt des pesticides. Une gestion écologique de ces espaces, adaptable en fonction de leur usage, fera faire des économies tout en améliorant la qualité des relations sociales, contribue à lutter contre les espèces invasives tout en préservant la santé et la qualité de l’eau.

Prévenir les risques : les solutions sont dans la nature 

Le changement climatique accroit l’exposition des territoires aux risques naturels (incendies, inondations, érosion du trait de côte, ….) et a des conséquences irrémédiables sur la nature et les paysages qui aggravent d’autant plus ces risques. La biodiversité recèle de nombreuses réponses d’anticipation, d’atténuation et d’évitement pour chaque type d’exposition aux risques, de manière plus économique et durable que des infrastructures lourdes, et que l’inaction face à son érosion fait peser à court terme sur les collectivités des risques de surcoûts.

Dynamiser l’attractivité économique d’un territoire : la biodiversité, un atout 

Dans des secteurs différents selon les territoires, biodiversité rime avec innovations, nouvelles activités et emplois locaux mais aussi préservation des richesses économiques locales, elle répond à une demande des citoyens de produire et consommer autrement et à une attente des entreprises et de leurs employés de plus en plus sensibles à la qualité de leur cadre de travail.  

Sensibiliser et mobiliser l’ensemble des citoyens, un enjeu de territoires durables

Dans un monde en transition, les collectivités ont un rôle déterminant pour accompagner les citoyens et les acteurs économiques dans les changements en cours et à venir. Or, la nature, c’est du concret, ça parle à tous et c’est donc un formidable support pour faire prendre conscience des enjeux de la transition écologique.  Comment sensibiliser et mobiliser les acteurs d’un territoire autour de la biodiversité pour améliorer le dialogue environnemental et la participation citoyenne et pour réduire les conflits entre les acteurs et leurs différents usages du territoire.

La biodiversité au cœur des politiques de l’eau 

Cette 6ème thématique plus transversale est en cours d’élaboration et sera bientôt disponible.

La calendrier des formations dans chaque région