Muttersholtz, capitale française de la biodiversité 2017

1447
⏱ Lecture 2 mn.

La petite commune s’est distinguée, dans le cadre des trames bleue et verte, par la préservation de ses écosystèmes et par des écoconstructions pionnières.

Le cru 2017 du concours de la capitale française de la biodiversité avait pour thème « aménager, rénover et bâtir en favorisant la biodiversité ». Sur les 88 collectivités candidates, six ont été récompensées. Muttersholtz, un petit village de 2004 habitants du centre Alsace, est devenu la nouvelle capitale de la biodiversité grâce à sa politique publique forte. Le jury a notamment relevé « une politique de maîtrise foncière et de restauration de la trame verte et bleue sur son territoire rural, y compris par le maintien ou l’accueil d’activités économiques liées à la nature et au paysage (vergers et pressoir, génie écologique…) » Le maire de Muttersholtz, salué pour sa volonté politique, a fait de la préservation des fonctions écologiques du ried (les forêts alluviales du Rhin) et des prés inondables son cheval de bataille, et des trois maisons de la nature de la commune (dont la première accueillie en France il y a 45 ans), un modèle d’écoconstruction exemplaire. La reconquête de la biodiversité en ville a permis de créer environ 180 emplois, dont une « brigade verte » pour faire respecter les réglementations des espaces naturels.

Parmi les cinq autres collectivités distinguées lors du concours, trois ont reçu un titre national. Strasbourg a été désignée « Meilleure grande ville pour la biodiversité 2017 », notamment pour la conversion de ses friches industrielles en parcs urbains et sa politique de végétalisation. La communauté de communes Val d’Ille-Aubigné est désignée « Meilleure intercommunalité pour la biodiversité 2017 » pour ses aménagements de passages à faune et ses équipements publics écoconstruits. Quant à Rosny-sous-Bois, elle devient « Meilleure ville moyenne pour la biodiversité 2017 » avec des bâtiments scolaires écoconstruits très aboutis. Enfin, deux prix régionaux ont été décernés : Mouans-Sartoux a été sacrée « Capitale régionale de la biodiversité 2017 » pour la préservation et la valorisation de ses terres agricoles, forestières et naturelles ; et Versailles a reçu le « prix régional Île-de-France 2017 » pour la transformation paysagère de ses cimetières permettant d’éviter l’usage de désherbants toxiques.

Pour retrouver toutes les initiatives innovantes des différents candidats du concours