UICN : les cinq ans du programme SOS (Save Our Species)

1674
⏱ Lecture < 1 mn.

Initiative de l’UICN, du Fonds pour l’environnement mondial et de la Banque mondiale SOS a pour objectif d’assurer la survie à long terme des espèces menacées et de leurs habitats.

SOS sélectionne les meilleurs projets de conservation « de première ligne » pour leur apporter un financement, s’assure qu’ils atteignent leurs objectifs déclarés, et communique sur les succès d’une approche de conservation durable des espèces. Piloté par une équipe basée au siège international de l’UICN à Gland (Suisse), le programme SOS finance un portefeuille de projets d’un ou deux ans à travers le monde. Les demandes de financement répondent à des appels à propositions stratégiquement définis publiés périodiquement par SOS. Ces candidatures sont ensuite évaluées et présélectionnées avec le soutien de la Commission de la Survie des Espèces de l’UICN.

Pendant les cinq premières années de fonctionnement du programme, plus de 250 espèces menacées d’animaux et de plantes ont été protégées (dont tout récemment 35 espèces de lémuriens grâce à l’initiative spéciale SOS Lemurs) ; 109 projets portés par près près de 80 ONG (dont 30 membres de l’UICN) ont été accompagnés, dans plus de 50 pays, 80 aires protégées et 10 sites du patrimoine mondial. Jusqu’à présent, 10 millions de dollars ont été alloués à la conservation des espèces. Le rapport publié au Congrès mondial de la nature de l’UICN – intitulé Cinq ans d’action en faveur de la conservation – retrace une partie des succès documentés à ce jour par les bénéficiaires des financements SOS.

A l’occasion de ce cinquième anniversaire, la Commission européenne a annoncé sa décision de rejoindre le « tour de table » du programme SOS.

Lire le rapport (en anglais)