Guide photographique des amphibiens d’Europe, d’Afrique du Nord et du Proche-Orient

1420
⏱ Lecture 2 mn.

Ce guide permet de découvrir, connaître et identifier 139 espèces et leurs sous-espèces de grenouilles, crapauds, tritons et salamandres. Il tient compte des dernières découvertes en génétique et couvre l’ensemble du Paléarctique de l’ouest.

Pour chaque espèce, le livre compile toutes les informations essentielles sur une page. Les espèces sont regroupées par familles, et les espèces similaires sont traitées à la suite pour faciliter les comparaisons. Par soucis de clarté, la riche famille des Salamandridae a été divisée en six groupes.

Chaque famille (ou groupe) est tout d’abord présentée sur une page ou deux. Des informations générales sont fournies sur ses caractéristiques principales, sa diversité. Les pages « espèces » sont divisés en trois parties : les photographies, qui illustrent les critères d’identification avec des numéros ; un texte relatant quelques faits intéressants sur l’espèce en question ; une liste des informations clés pour reconnaitre l’espèce, ce qui inclut une carte de distribution, les critères d’identification, la taille moyenne, une description de l’habitat typique, la période de reproduction habituelle, les différences entre sexe, une transcription des chants de reproduction (pour les anoures), un descriptif de la ponte, du têtard ou de la larve, ainsi que le nombre de sous-espèces (si il y en a), et le statut de conservation basé sur la liste rouge UICN.

Guide photographique des amphibiens d’Europe, d’Afrique du Nord et du Proche-Orient
Christophe Dufresnes – Editions Delachaux & Niestlé – Parution 5 sep. 2019 – 224 pagges – 21,90 €

Christophe Dufresnes est un jeune herpétologue français dont les recherches portent sur la phylogéographie et la génétique des populations d’amphibiens pour comprendre leur évolution et aider à leur conservation. Il collabore majoritairement avec le Laboratoire de biologie de la conservation et le Bureau d’écologie Hintermann & Weber en Suisse, ainsi qu’avec le CNRS en France. En parallèle, il est impliqué dans de nombreux projets appliqués de génétique sur les amphibiens et autres animaux menacés.