Libellules

1443
⏱ Lecture < 1 mn.

Lorsqu’il évoque sa découverte des libellules, Alain Cugno rappelle d’abord ses souvenirs : « J’ai aimé les araignées, consenti quelque intérêt pour les papillons (mais ils en font trop), j’ai élevé des chenilles, couvé du regard des chrysalides. Je dois oublier quelques groupes pour lesquels j’ai cru ma passion définitive. »

Cette passion se fixa sur les libellules : les nommer, les décrire et surtout les photographier ; beau défi quand on connaît leur rapidité, leurs vols aux terribles changements de direction !

Les libellules « s’en vont sans cesse » affirme-t-il dans le magnifique La libellule et le philosophe paru en 2011 aux éditions L’Iconoclaste. Elles s’en vont tant et si bien qu’elles se métamorphosent pour devenir enfin elles-mêmes.

Libellules
Alain Cugno
Editions Klincksieck,
178 pages
19,00 €

Philosophe, longtemps professeur de philosophie et auteur de plusieurs livres en la matière, Alain Cugno devient lui-même en contemplant les libellules : ce nouveau livre explore si bien sa passion qu’il en décrit précisément la naissance, le sens qu’elle donne à sa vie et, bien entendu, son objet, – à savoir les quatre-vingt-douze espèces de libellules de la France métropolitaine. Les aquarelles de Vanessa Damianthe éclairent superbement le propos.

Voici écrit, pour la première fois, « le dictionnaire et la grammaire de cette langue magnifique : le libellulien, que parlent couramment ou en rêvassant les ruisseaux et les rivières, en dormant les mares et en frémissant les lacs. »
Philosophe et naturaliste, Alain Cugno nous ouvre les yeux sur la beauté du monde. Il le fait avec l’élégance du poète et la folie persuasive de celui qui affirme que vivre sans folie n’est pas si sage que l’on croit…