Nés de parents inconnus (1 mn)

Photo © andreysha74-Fotolia

1079
⏱ Lecture < 1 mn.

De mystérieuses larves de phoronides ont été découvertes dans les océans Pacifique et Atlantique.

Les phoronides sont des animaux hermaphrodites en forme de vers, présents dans la plupart des mers non glaciaires du monde et encore peu étudiés, car difficile à détecter dans les fonds marins, où ils se cachent dans le sable, les sédiments et les gravats. Leurs larves, plus visibles, ont été observées pour la première fois flottant dans le plancton, dans les années 1800. On pensait jusqu’ici qu’il n’en existait que quinze espèces, mais des scientifiques du Smithsonian Tropical Research Institute (STRI) en ont récemment découvert sept nouvelles dans les eaux du Pacifique (baie de Panama) et de l’Atlantique (Bocas del Toro), qu’ils ont décrit dans une étude. En étudiant au microscope du plancton provenant de ces deux endroits, ils ont découvert plus de 50 larves de phoronides aux corps cylindriques et translucides, surmontés d’un anneau de tentacules et d’un grand capuchon destiné à capturer leur nourriture. Ils ont ensuite séquencé leur ADN par la méthode du code-barre, qui permet la caractérisation génétique d’un individu. Ils ont ainsi découvert trois phoronides dans le plancton du Pacifique, et quatre dans celui de l’Atlantique, dont les ADN n’existaient pas dans la collection mondiale GenBank. Le défi est maintenant de retrouver les parents de ces larves, qui n’ont pas le même aspect. Il faudra, pour identifier leurs parents biologiques, procéder à des tests ADN. « Peut-être ne trouverons-nous jamais les parents de nos larves. Mais leur seule présence confirme qu’ils existent bien et qu’ils se reproduisent », conclut Michael J. Boyle, biologiste et co-auteur de l’étude.

Lire l’étude