🔻 Un plan d’action contre les échouages de dauphins

Photo d'illustration ©-Pixabay

2267
⏱ Lecture < 1 mn.

Chaque hiver c’est l’hécatombe sur les plages de l’océan Atlantique, on y retrouve un grand nombre de dauphins échoués, parfois d’autres cétacés. Cet hiver, le gouvernement français met en place pour la première son plan national d’action pour la protection des cétacés pour suivre les captures accidentelles en Atlantique.

Cet hiver 2020-2021, la France met en place son plan d’action fondé sur l’amélioration des connaissances sur ces interactions entre les activités de pêche identifiées à risque et sur l’état de la population de dauphins communs en Atlantique nord-est. Des bulletins bi-hebdomadaires, publiés sur le site du ministère de la Mer, permettront de suivre la mise en œuvre des actions du plan national pour la période à risque du 15 décembre 2020 au 30 avril 2021. Un suivi des signalements des échouages de cétacés sera également intégré aux bulletins.

Selon les premiers bulletins déjà publiés, un total de 23 petits cétacés ont été retrouvés sur les côtes atlantiques entre le 1er décembre 2020 et le 12 décembre 2020. Sur ces 23 petits cétacés, 12 individus sont des dauphins communs. La capture accidentelle est estimée probable pour 6 individus dont 3 dauphins communs (il s’agit d’une estimation minimale provisoire). Pour la période du 16 au 31 décembre 2020, 27 petits cétacés ont été retrouvés sur les côtes Atlantique dont 13 identifiés comme des dauphins communs.

Pour rappel, n arrêté publié le 3 décembre 2020 obligera l’ensemble des chalutiers à s’équiper de dispositifs acoustiques répulsifs à partir du 1er janvier 2021, ce qui fera passer de 40 à 80 le nombre de navires équipés, a précisé le ministère, indiquant qu’au moins 25% des navires seront contrôlés.