Montagne d’Or : Macron reconnaît que le projet n’est « pas au niveau » en matière environnementale (1 mn)

Photo © Roman-Bodnarchuk-Fotolia

1599
⏱ Lecture < 1 mn.

Emmanuel Macron a estimé vendredi que le projet de mine d’or industrielle Montagne d’Or en Guyane, n’était « à ce stade pas au meilleur niveau » en matière environnementale, devant des élus ultramarins à l’Elysée.

Interrogé par le maire d’Apatou (Guyane), Paul Dolianki, sur la nécessité du projet et la nécessité d’une « exploitation raisonnée de la ressource aurifère qui aura des impacts positifs tant sur le marché du travail que sur l’aménagement du territoire », le chef de l’Etat a estimé qu’un tel projet doit « être au meilleur standard environnemental. A ce stade, le projet n’est pas au meilleur niveau. On ne peut se permettre de lancer un projet qui ne répond aux standards environnementaux et les créations d’emploi sont incertaines. On n’y est pas ! », a-t-il ajouté.  Le projet « Montagne d’or », soutenu par le patronat local et une partie des élus, est conduit par un consortium réunissant le Russe Nordgold et le Canadien Columbus Gold et doit se développer à proximité de Saint-Laurent-du-Maroni. Il est combattu par les associations de défense de l’environnement et les organisations amérindiennes de Guyane. Un rapport commandé par le WWF France avait sévèrement critiqué en novembre le plus grand projet de mine d’or à ciel ouvert à l’étude en France, en remettant en cause les perspectives économiques espérées et l’impact environnemental sur l’écosystème local.