Jean-Yves Caullet reconduit à l’ONF ; Claire Hubert nommée au CNPF

2131
⏱ Lecture 2 mn.

Le député (PS) de l’Yonne reste président de l’ONF, Claire Hubert est nommée directrice générale du Centre national de la propriété forestière (CNPF)

Jean-Yves Caullet a été nommé président du Conseil d’administration de l’Office national des forêts (ONF) par décret en conseil des ministres du 19 mars 2013, succédant à Hervé Gaymard, député (LR) de Savoie. A l’issue de ce premier mandat, il vient d’être reconduit pour trois ans à la tête de l’Office. Député de l’Yonne et Maire d’Avallon, Jean-Yves CAULLET s’est vu confier en décembre 2012 une mission par le Premier Ministre sur l’avenir de la forêt française et de la filière bois. Cette réflexion s’inscrivait dans le cadre de la préparation du projet de loi d’avenir sur l’agriculture, l’agroalimentaire et la forêt.

Né en 1957 à Roubaix, Jean-Yves CAULLET est ingénieur du génie rural et des eaux et forêts (IGREF). Ancien préfet, il a été conseiller au cabinet de François Mitterrand et dirigeant de la RATP. Il a été élu député de l’Yonne lors du second tour des élections législatives du 17 juin 2012. Il est également Président de l’association départementale des communes forestières de l’Yonne et administrateur de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME).

clairehubert_1De son côté, Claire Hubert vient d’être nommée directrice générale du Centre national de la propriété forestière (CNPF) par arrêté du ministre de l’agriculture et de la forêt. Le CNPF est un établissement public de l’Etat à caractère administratif au service des propriétaires forestiers  : quelques 3,5 millions de propriétaires forestiers, 11 millions d’hectares et environ 20 % du territoire. Le CNPF a une mission générale de développement, d’orientation de la gestion et d’amélioration de la production des forêts privées (art. L. 321-1 du code forestier). Claire Hubert est aussi ingénieure du génie rural, des eaux et forêts (IGREF) ; elle est membre permanent du Conseil général de l’environnement et développement durable et membre de l’Autorité environnementale nationale au ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer. Elle connait bien le secteur forestier pour avoir été successivement chef du service interdépartemental de Blois à l’Office national des forêts, directrice du départementale de l’agriculture et de la forêt de l’Aube, avant d’exercer les fonctions de sous-directrice de la forêt et du bois au ministère de l’Agriculture de 2003 à 2005. Depuis lors, elle a été sous-directrice de la recherche, de l’innovation, au ministère de l’Agriculture, puis chef du service de la recherche au ministère de l’Environnement.