UICN : les collectivités doivent innover pour protéger la biodiversité (1 min 30)

1527
⏱ Lecture 2 mn.

L’UICN France propose 15 leviers d’actions concrètes aux collectivités territoriales pour mieux protéger la biodiversité.

Dans la perspective de la tenue du Congrès mondial de la nature de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) à Marseille en 2020, le comité français de l’UICN a publié une étude encourageant les collectivités à déployer des initiatives pour la biodiversité. Pour cela, elle identifie 15 leviers d’action, illustrés par un échantillon d’initiatives innovantes. Dans le domaine de la connaissance et de l’appropriation des enjeux de la biodiversité, elle promeut la formation et la sensibilisation des différents publics aux enjeux de la biodiversité et prend pour exemple la mise en place des Jardins Naturels Sensibles du département de l’Essonne. Dans le domaine de la mobilisation de toutes les parties prenantes figurent la mise en œuvre collégiale des plans, politiques, programmes et stratégies en faveur de la biodiversité, avec l’exemple de la création d’un observatoire socio-environnemental sur le territoire du Parc Naturel Régional des Baronnies provençales, et le développement de partenariats entre acteurs, tel que celui entre la commune de Hamel et une entreprise pour préserver des populations d’abeilles sauvages. La mobilisation des ressources financières doit intégrer le développement des cofinancements public-privé, comme ceux qui ont permis au jeu en ligne « Ecosysgame », qui sensibilise aux enjeux de la biodiversité en Aquitaine, de voir le jour. Dans le domaine de l’intégration transversale de la biodiversité au sein des collectivités, les leviers d’action sont entre autres la bioconditionnalité dans les aides publiques et l’intégration de la biodiversité dans la commande publique. L’étude cite l’exemple de l’élaboration d’une stratégie biodiversité de la Ville de Marseille, impliquant les différents services de la municipalité. Enfin, l’acquisition, l’usage et la gestion du foncier doit se faire plus en faveur de la biodiversité. « L’objectif de cette publication est ainsi de fournir aux collectivités, et plus largement à l’ensemble des acteurs des territoires, une source d’information et d’inspiration fondée sur la valorisation des bonnes idées et des bonnes pratiques existantes, conclue l’UICN France dans un communiqué. C’est en effet leur démultiplication qui permettra de renforcer et d’améliorer l’action collective en faveur de la biodiversité. »

Télécharger le document