Sus à l’ambroisie !

Photo © simona Fotolia

1366
⏱ Lecture < 1 mn.

Un arrêté interministériel détermine les mesures à prendre pour prévenir son apparition et lutter contre sa prolifération.

Signé par les ministres de la santé, de l’agriculture, de la justice, de l’écologie et par le premier ministre (pas moins !), ce décret désigne les trois espèces d’ambroisie dont la prolifération constitue une menace pour la santé humaine: l’ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L.), l’ambroisie à épis lisses (Ambrosia psilostachya DC.), et l’ambroisie trifide (Ambrosia trifida L.). Il détaille les mesures qui doivent être mises en œuvre pour prévenir leurs effets nocifs (alerte et information du public), limiter leur prolifération voire éliminer leurs souches.

Espèces exotiques envahissantes, ces ambroisies diffusent un pollen qui entraîne des symptômes allergiques sévères (rhinite, conjonctivite, eczéma, urticaire…) et peut provoquer l’apparition ou l’aggravation de l’asthme.

Lire l’arrêté