PPI : petits projets pour grands enjeux

1234
⏱ Lecture 2 mn.

Lancé en 2006 par le FFEM (Fonds français pour l’environnement mondial), le Programme de petites initiatives (PPI) célèbre 10 années de succès en Afrique. Il est reconduit pour trois ans.

ppiAvec le Programme de Petites Initiatives (PPI), le FFEM a créé un outil technique et financier, dédié au renforcement des capacités de la société civile africaine à conduire des projets concrets de conservation de la biodiversité et de lutte contre les changements climatiques. Le PPI constitue aujourd’hui le seul outil de la coopération française finançant directement les organisations de la société civile des pays du Sud pour des actions spécifiques de conservation. Depuis 2006, 144 organisations de la société civile (OSC) essentiellement africaines ont reçu une aide du FFEM dans le cadre du PPI, dont le suivi technique a été assuré par le Comité français de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et le programme Afrique Centrale et Occidentale (UICN-PACO) pour fournir aux OSC un accompagnement au plus près du terrain en fonction de leurs besoins. Le PPI répond à un double défi : préserver les écosystèmes dont dépendent les populations locales, et renforcer les capacités et l’influence des OSC locales pour pérenniser les acquis de leurs projets.

Le programme vise à aider la société civile à réaliser des projets de terrain en Afrique de l’Ouest et Centrale, à Madagascar, à renforcer ses compétences techniques, d’instruction, de gestion et de suivi de projets, à renforcer un réseau de suivi de petits projets en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale, à renforcer sa capacité d’influence sur les choix environnementaux des pays concernés, enfin à partager et faire connaître ses expériences et ses succès.