Une population de chats forestiers d’Europe découverte dans l’Hérault

Photo d'illustration ©Keimzelle - Wikimedia

1269
⏱ Lecture < 1 mn.

L’Office français de la biodiversité (OFB) a observé une population de chats forestiers d’Europe dans le département de l’Hérault. Jusqu’en 2020, l’espèce sauvage de félin rare et protégée n’avait été observé en France que dans les Pyrénées et dans le quart Nord-Est.

Il ressemble au chat domestique mais le chat forestier d’Europe (Felis silvestris silvestris) est beaucoup plus rare. L’espèce sauvage de félin est très peu représentée en France et nécessite une protection particulière. Jusqu’à cette année 2020, il n’avait été observé en France que dans les Pyrénées et dans le quart Nord-Est. L’Office français de la biodiversité (OFB) l’a récemment repéré dans le département de l’Hérault, ce qui soulève de nouvelles questions quant à l’aire de répartition de cette espèce.

L’animal a pu être observé grâce à de nombreux pièges-photo initialement utilisés pour suivre la faune présente dans la réserve nationale de chasse et de faune sauvage de Caroux Espinouse. Dès 2014, les images ont mis les techniciens de l’OFB en charge de la réserve sur la piste du chat forestier. La découverte d’un cadavre de chat sur la commune de Saint Génies de Varensal et des analyses génétiques menées sur ce dernier ont définitivement permis de confirmer scientifiquement en 2020 la présence de cette espèce sauvage dans le département de l’Hérault.