Les lacs perdent leur oxygène

Photo d'illustration ©Giullie de Pixabay

⏱ Lecture 2 mn. Une nouvelle étude publiée dans la revue Nature indique que les niveaux d’oxygène des lacs situés dans les zones de climat tempéré déclinent rapidement et même plus vite que les océans en raison de leur moindre surface. Ce phénomène représente un risque pour les écosystèmes et leur grande diversité d’organismes vivants. Une équipe internationale du GLEON (Global Lake Ecological Observatory Network) a réalisé une étude sur les niveaux d’oxygènes des lacs situés dans les zones de climat tempéré. Les résultats, publiés dans la revue Nature, révèlent que les niveaux d’oxygènes dans ces lacs diminuent rapidement et même plus vite que ceux des océans. En effet, les niveaux d’oxygène des lacs étudiés ont en moyenne baissé de 5,5% depuis 1980 dans les eaux de surface et de 18,6% dans les eaux profondes, une perte 3 à 9 fois plus rapide que celle des océans. Les lacs ayant une […]


Oups... la suite est réservée aux abonnés...


➜ Je choisis la formule d'abonnement
adaptée à mon besoin
et profite aujourd'hui de 30 jours offerts
🔻 Formule Pro ou Formule Essentielle

➜ Je suis déjà abonné-e ?