🆓 Arnaud Schwartz, nouveau président de France Nature Environnement (2 mn 30)

Photo © France Nature Environnement.

1478
⏱ Lecture 2 mn.

A l’issue de l’Assemblée générale qui s’est tenue le samedi 4 avril 2020, Arnaud Schwartz a été élu président de France Nature Environnement. Il succède à Michel Dubromel

Après trois années de présidence d’un mouvement fort d’environ 3500 associations regroupant près de 900 000 personnes, Michel Dubromel a passé le relais à Arnaud Schwartz, jusqu’alors secrétaire national, et à une équipe de bureau partiellement renouvelée.

Arnaud Schwartz est entré dans le mouvement FNE en 2002 au sein de l’association Alsace Nature avec un objectif en tête : agir collectivement pour faire évoluer notre rapport à l’environnement et stopper en Alsace comme ailleurs la surexploitation de la nature, humains y compris. Du groupe local au bureau régional, il y a exercé à peu près tous les niveaux de responsabilité possibles jusqu’à devenir président-fondateur de France Nature Environnement Grand Est en décembre 2016.

Son engagement à l’échelle nationale s’est officialisé en 2015, lorsqu’il est devenu administrateur puis secrétaire national de France Nature Environnement. Arnaud Schwartz accorde une importance toute particulière aux liens avec l’Union Européenne, d’où émane l’essentiel du droit national de protection de l’environnement. C’est la raison pour laquelle il est aussi devenu l’un des membres actifs du Conseil Economique et Social Européen à partir de mi-2017, où il a notamment porté plusieurs rapports relatifs à la mise en œuvre du droit et de la gouvernance environnementale, celle-ci étant depuis trop longtemps défaillante et en manque cruel de moyens humains et financiers.

Formé en génie biologique, génie de l’environnement et aménagement du territoire, il vit en Alsace, y accompagne un petit groupe de jardiniers au sein d’un jardin partagé en permaculture qu’il a participé à créer il y a 7 ans, et pratique l’apiculture depuis 15 ans.

Le nouveau président de France Nature Environnement prend ses fonctions alors que la moitié de la population mondiale est confinée. « Cette pandémie révèle la fragilité humaine dans une société mondialisée et le besoin de prendre soin les uns des autres, à commencer par les plus défavorisés, a-t-il déclaré à l’issue de l’élection. Elle doit nous permettre de tirer des leçons sur notre mode de vie et réfléchir au monde de demain. Car c’est un fait :la destruction des habitats naturels favorise l’émergence d’épidémies comme celle du COVID-19. Cette pandémie met également en exergue notre vulnérabilité au sein d’une économie irréaliste et climaticide, financiarisée à outrance, et qui aura fait primer l’argent-roi sur la nécessité pour toutes et tous de produire et vivre dignement, localement et dans le respect de l’environnement. Dans ce contexte, notre fédération va plus que jamais mettre en avant des solutions testées et approuvées par nos membres, mais aussi proposer des alternatives globales et continuer de protéger la biodiversité face à une artificialisation croissante dans tous les territoires… en d’autres termes, agir ensemble pour faire de l’expression ‘vivre dans un monde vivable’ une réalité ».

Outre Arnaud Schwartz, le nouveau Bureau de FNE est constitué de Florence Denier-Pasquier, Alain Chabrolle et Jean-David Abel (Vice-présidents) ; Cécile Claveirole et Nicolas Richard (secrétaires nationaux) ; Jérôme Partos et Elodie Martinie-Cousty (trésorier et trésorière adjointe).