Les oiseaux des zones humides en passe de gagner la bataille contre la chasse au plomb ?

1579
⏱ Lecture 2 mn.

La Commission européenne présente une proposition visant à interdire complètement la grenaille de plomb dans les zones humides.

En Europe, chaque année, 20 000 tonnes de munitions de chasse au plomb sont tirées dans notre environnement naturel, et plus d’un million d’oiseaux d’eau meurent après les avoir ingérées. La grenaille de plomb est toxique pour les plantes, le sol, l’eau, et même pour les animaux et les humains qui mangent des oiseaux contaminés. Le 3 septembre, une étape importante a été franchie pour mettre fin à cette situation : un comité de la Commission européenne, composé de représentants de tous les États membres de l’UE, a présenté une proposition visant à interdire complètement la grenaille de plomb dans les zones humides.

Pas moins de dix-huit pays, représentant 90 % de la population de l’UE, ont voté en faveur de la proposition. C’est une excellente nouvelle pour les cygnes, les flamants et les spatules d’Europe ; cependant, ils n’ont remporté qu’une bataille : à l’issue de la procédure législative de l’UE, cette proposition doit maintenant être approuvée par le Parlement européen et le Conseil.

Il est important de noter que l’interdiction de la grenaille de plomb dans les zones humides ne signifie pas l’interdiction de la chasse : des alternatives plus sûres à la grenaille de plomb sont facilement accessibles aux chasseurs. Le but de l’interdiction de la grenaille de plomb est de créer un environnement plus sûr, plus sain et plus durable pour tous… y compris les chasseurs. Mais pourquoi se concentrer sur l’interdiction de la grenaille de plomb dans les zones humides, en particulier ? Parce que les oiseaux d’eau sont les plus vulnérables. Ils confondent souvent les petites billes de plomb avec du gravier : des petites pierres qu’ils ingèrent pour broyer leur nourriture.

Comme les zones humides sont des environnements pauvres en pierres, les oiseaux d’eau sont plus touchés par ce phénomène que ceux d’autres habitats, comme le montre parfaitement la vidéo Dead by lead (Tué par le plomb) réalisée par Birdlife. Néanmoins, le plomb n’est pas seulement toxique dans les zones humides. Il continue d’empoisonner d’autres habitats naturels. Mais il y a de l’espoir : l’Agence européenne des produits chimiques évalue une éventuelle interdiction du plomb dans les habitats terrestres autres que les zones humides, ainsi que dans les poids de pêche.