🔻 En Russie, l’intelligence artificielle permet de surveiller la déforestation

Photo d'illustration © Anatoly Kabanets / WWF-Russia

1763
Anatoly Kabanets / WWF-Russia
⏱ Lecture 2 mn.

Une technologie de surveillance par intelligence artificielle, fruit d’un partenariat entre le WWF et IKEA, va permettre de surveiller la déforestation illégale dans les zones à haute valeur de conservation en Russie.

En Russie, la haute technologie vole au secours des forêts. Pour la première fois, un nouveau système de surveillance par intelligence artificielle (IA) va permettre de lutter contre la déforestation illégale et de surveiller la perte du couvert forestier à haute valeur de conservation (HVC), qui a atteint 3,69 millions d’hectares dans le pays rien qu’en 2019.

Fruit d’un partenariat entre le WWF et IKEA, cette technique par IA reçoit, traite (en 5 à 10 jours) et analyse les données spatiales des changements de la couverture forestière dans toutes les forêts HVC sur le territoire russe. Elle sépare les zones où la couverture forestière a changé à cause des incendies ou du développement des infrastructures, puis indique automatiquement les sites d’exploitation forestière sur la carte. Il est intégré au site hcvf.ru, un outil accessible au public développé par le WWF-Russie pour conserver les forêts HVC, des habitats naturels d’une importance exceptionnelle ou critique.

« Le principal avantage du nouveau système de surveillance est qu’il est ouvert à tous. Toute entreprise, ONG environnementale ou éco-activiste peut utiliser le service. L’inaccessibilité aux informations fiables sur les forêts en Russie est l’un des principaux problèmes du secteur forestier, et le nouveau système public est le premier pas vers une solution. Nous espérons qu’il portera le contrôle public de la légalité de l’exploitation forestière en Russie à un nouveau niveau », déclare Konstantin Kobyakov, expert du programme forestier du WWF-Russie.

Comme il n’existe pas de base de données unique ouverte pour la cartographie et le suivi des opérations d’exploitation forestière en Russie, l’IA ne pourra pas déterminer si l’exploitation forestière identifiée est légale ou non. Cependant, les organisations environnementales, les éco-activistes et les autres parties prenantes pourront utiliser les données du nouveau système de surveillance pour des vérifications supplémentaires. Les ressources de données ouvertes, telles que hcvf.ru, permettent à toute personne intéressée d’accéder aux contrats de bail et autres documents pour voir si l’exploitation forestière est autorisée dans une certaine zone ou non, et si la légalité ne peut pas être vérifiée, la question peut être transmise aux autorités de gestion des forêts pour une enquête plus approfondie.

L’un des principaux objectifs du WWF est de conserver les forêts de valeur et leur diversité biologique. C’est pourquoi l’ONG s’efforce d’améliorer le contrôle de la légalité des opérations d’exploitation forestière en Russie et, en particulier, de contribuer au développement des services de surveillance à distance.