Les chiffres de la biodiversité dans les Réserves naturelles de France (1 mn 30)

1576
⏱ Lecture 2 mn.

A la façon de l’Observatoire national de la biodiversité, les Réserves naturelles de France publient dans un livret les chiffres-clés du patrimoine naturel des réserves naturelles.

Le réseau des Réserves naturelles de France (RNF), en partenariat avec l’Inventaire national de Patrimoine naturel (INPN), a publié, sous forme de livret, un état des lieux du patrimoine naturel des réserves naturelles en France. Plusieurs données chiffrées y figurent :

  • Sur les 182 854 espèces que compte la France, les réserves naturelles en hébergent 36 280 (soit le cinquième), dont 25% des espèces terrestres et 25% des espèces marines. Hors Pacifique, 84% des oiseaux, 77% des amphibiens et 74% des mammifères, contre seulement 19% des crustacés, 23% des champignons à chapeau et 25% des sauterelles et grillons inventoriés en France sont présents dans les réserves naturelles. Les déficits de connaissances pour ces trois derniers groupes d’espèces sont particulièrement marqués dans les réserves d’outre-mer.[ihc-hide-content ihc_mb_type= »show » ihc_mb_who= »1,2,3,4,5″ ihc_mb_template= »1″ ]
  • 19 424 espèces françaises (soit 11%) sont endémiques, dont 914 dans les réserves naturelles. Les plantes à fleurs sont les plus concernées par l’endémisme. L’Apron du Rhône, présent notamment dans la réserve naturelle des Ramières du Val de Drôme, est le poisson endémique le plus menacé de France.
  • Chacune des 36280 espèces de faune et flore du réseau est présente sur 7 réserves naturelles en moyenne, et 90% des espèces mentionnées sur chaque réserve y ont été observées il y a moins de 25 ans.
  • Les points-chauds de biodiversité sont caractérisés par leurs fortes concentrations en taxons d’intérêt patrimonial, et notamment en taxons endémiques ou rares. 40% de la surface des réserves naturelles est localisée dans les 646 points chauds français, et 18%
    d’entre eux contiennent au moins une réserve naturelle.
  • 100% des lichens (3 espèces), 95% des libellules (20 espèces) et 88% des sauterelles et grillons (7 espèces) rencontrées dans les réserves naturelles sont protégés, contre seulement 37% des poissons (46 espèces), 33% des coléoptères (28 espèces) et 25% des araignées (1 espèce).
  • Enfin, concernant la géodiversité dans les réserves naturelles, 25% des sites du réseau (soit 81 réserves) abritent un patrimoine géologique identifié à ce jour.

[/ihc-hide-content]