Loi littoral : Gilles Lurton récidive

1484
⏱ Lecture < 1 mn.

Après une première tentative infructueuse sous la précédente législature, le député d’Ile-et-Vilaine revient à la charge pour « assouplir » la loi littoral.

Une nouvelle proposition de loi portée par Mr Gilles Lurton, député (Les Républicains) d’Ile-et-Vilaine, « portant adaptation des territoires littoraux aux changements climatiques et densification de l’urbanisation dans les espaces littoraux » est actuellement présentée à la signature des député(e)s pour être soumise rapidement au vote de l’assemblée. Reprenant la proposition présentée en début d’année sous l’ancienne législature pour adapter les littoraux aux changements climatiques, amendée par des modifications sénatoriales assouplissant la loi littorale, cette proposition affiche encore plus clairement son objectif : densifier l’urbanisation du littoral.

La précédente tentative législative, initiée par Pascale Got, alors députée PS de la Gironde, avait suscité une levée de boucliers et une pétition qui avait recueilli plus de 275 000 signatures. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, les initiateurs de la pétition réactivent leur mouvement de protestation contre cette nouvelle tentative : « Au moment où le littoral des Antilles est dévasté par des cyclones et submersions marines, cette proposition de loi est une provocation choquante et inacceptable », écrit Jean-Laurent Félizia, conseiller municipal du Lavandou et auteur du texte de la pétition.

Contacter Jean-Laurent Félizia