Macron défend les animaux, et en même temps les chasseurs

© Christian Hartmann - Pool - AFP

0
36
⏱ Lecture 2 mn. Emmanuel Macron a demandé lundi de ne pas « opposer les mondes » entre défenseurs de la cause animale d’un côté et éleveurs et chasseurs de l’autre, lors d’une visite dans un refuge pour chiens et chats à Gray (Haute-Saône). « On oppose trop souvent d’un côté les associations qui se battent pour la cause animale et de l’autre les éleveurs et chasseurs, qui sont des acteurs de la ruralité. On n’avancera qu’en réconciliant », a plaidé le président de la République. Défendant la proposition de loi pour renforcer la lutte contre la maltraitance animale, en discussion au Parlement, il a souligné qu’elle visait à prévenir les abandons d’animaux de compagnie, pour laquelle la France détient « un record en Europe ». Nous avons fait moderniser 150 abattoirs dont 50 ont été équipés de caméras de vidéosurveillance », a-t-il poursuivi, en réponse aux associations qui reprochent au texte de ne pas prévoir de vidéosurveillance obligatoire dans tous les abattoirs. Interrogé sur les 2,2% […]


Oups... la suite est réservée aux abonnés...


➜ Je choisis la formule d'abonnement
adaptée à mon besoin
et profite aujourd'hui de 30 jours offerts
🔻 Formule Pro or Formule Essentielle

➜ Je suis déjà abonné-e ?