USA : La loi sur les espèces en voie de disparition en péril

1382
⏱ Lecture < 1 mn.

La commission sénatoriale de l’environnement et des travaux publics a tenu une séance sur la «modernisation» de la loi. Le sénateur républicain Rob Bishop a clairement promis de l’abroger.

« Cette loi n’a jamais été utilisé pour la réhabilitation des espèces », a affirmé en séance le sénateur Bishop. Son collègue James Inhofe a fait écho à cette affirmation lorsqu’il a répété la note du président de la commission John Barrasso selon laquelle, sur 1600 espèces inscrites dans la loi comme « vulnérables » ou « menacées », 50 seulement ont pu être enlevées de la liste. Les partisans de l’ESA ont souligné d’autres succès dans la stabilisation et la l’amélioration de l’état des populations.

Au cours des auditions conduites par la commission, aucun des experts cités par le parti républicain n’a accepté de répondre à la question du sénateur démocrate Tom Carper, qui leur demandait, publications scientifiques à l’appui, s’ils croyaient que la Terre est confrontée à une sixième extinction massive d’espèces.

De son côté, le représentant démocrate de l’Arizona, Raul Grijalva, a incité les fonctionnaires américains qui travaillent dans le domaine de l’environnement, à dénoncer anonymement, sur une page dédiée ouverte sur le site de la Commission des ressources naturelles, les comportements et les activités contraires à l’éthique, frauduleux, ou susceptibles de nuire à la sécurité et à la santé publiques.