Des rats « défoncés » à la marijuana dans un commissariat de La Nouvelle-Orléans

sibya de Pixabay

70
sibya de Pixabay
⏱ Lecture < 1 mn.

Des rats goinfres de stupéfiants, tous « défoncés »: la cheffe de la police de La Nouvelle-Orléans a fait sensation devant une commission municipale, plaidant pour un déménagement du commissariat principal de cette ville de Louisiane face à la dégradation des lieux.

« Dans la salle des pièces à conviction que vous avez visitée, je vous ai dit +Mme la conseillère, venez, je veux que vous voyez (…) tous les gros rongeurs, les cafards, les rats qui mangent notre marijuana. Ils sont tous défoncés! », a lancé lundi la commissaire Anne Kirkpatrick.

Elle plaidait pour que le siège de la police de cette ville de près de 400.000 habitants déménage, en raison de l’état de dégradation générale du bâtiment actuel, construit en 1968.

« Ce n’est pas seulement le siège de la police, ce sont tous les quartiers. La saleté est inouïe », a également asséné la responsable.

Un policier expérimenté, cité par le journal local The Times-Picayune, a affirmé que le siège était infesté par la vermine depuis les plus de deux décennies qu’il travaillait pour la police de La Nouvelle-Orléans.

« C’est horrible (…) Vous avez plein de rongeurs qui grimpent dans les cloisons », a-t-il dit, citant l’ouragan Katrina en 2005, qui avait dévasté la plus grande ville de Louisiane, comme l’une des raisons de la dégradation du bâtiment.