L’usage de répulsifs anti-requins peut réduire le nombre des attaques, selon une étude

Photo d'illustration ©Fgyongyver-de-Pixabay

⏱ Lecture < 1 mn. L’usage systématique de dispositifs électroniques pour repousser les requins pourrait éviter plus de 1.000 blessés au cours des 50 prochaines années dans les eaux australiennes, selon une étude parue mercredi 31 mars. Des biologistes marins ont étudié les attaques de requins en Australie au cours des 120 dernières années. Sur cette base, ils ont tenté d’estimer le nombre de blessés qui pourraient être évités si les surfeurs, nageurs et autres usagers de la mer portaient des dispositifs anti-requins, selon cette étude dans le journal Royal Society Open Science. Ils sont arrivés au chiffre de 1.063 personnes d’ici 2066. Si les attaques de requins demeurent exceptionnelles, elles ont été particulièrement nombreuses – 22 – en 2020 en Australie et ont fait sept morts, indiquait récemment la Taronga Conservation Society. L’île-continent a ainsi été le pays à enregistrer le plus d’attaques l’an dernier, d’après les données mondiales du programme […]


Oups... la suite est réservée aux abonnés...


➜ Je choisis la formule d'abonnement
adaptée à mon besoin
et profite aujourd'hui de 30 jours offerts
🔻 Formule Pro ou Formule Essentielle

➜ Je suis déjà abonné-e ?