Le RN « à l’opposé des valeurs que nous portons », estime la LPO

F.-Chenel-LAgence-Nature

58
Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO
⏱ Lecture < 1 mn.

Le président de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) Allain Bougrain-Dubourg a estimé vendredi à Lille que les propositions du Rassemblement national étaient « à l’opposé des valeurs » portées par l’association de protection de la nature.

La LPO, « depuis plus d’un siècle, a toujours été apolitique » et « le restera » mais elle est « lucide des réalités » et « quand on voit que le Rassemblement national propose de rétablir toutes formes de chasse, c’est inacceptable », a dénoncé Allain Bougrain-Dubourg lors d’une conférence de presse à la veille du congrès national.

En s’appuyant sur « la détermination, la science et le droit », les associations ont « réussi en allant jusqu’au Conseil d’État à effacer les chasses d’un autre temps, dites traditionnelles. Elles pourraient être rétablies par le RN », a-t-il déploré.

« Le RN s’oppose à zéro artificialisation nette, notamment pour les petites communes, c’est inacceptable. On voit que l’éducation à l’environnement dérange le RN », donc « on constate que les propositions du RN sont à l’opposé des valeurs que nous portons », a-t-il tancé.

Pour autant, « nous n’inviterons pas à voter ni contre ni pour un quelconque parti politique », a ajouté M. Bougrain-Dubourg.

Le Réseau action climat (RAC) avait estimé le 14 juin que le Rassemblement national n’avait « jamais été au rendez-vous » de la lutte contre le changement climatique et a même « poussé en sens inverse et continue de le faire ».

« La transition écologique et son accessibilité à toutes et tous, y compris aux plus précaires » ne fait pas partie des programmes et des votes du RN, avait souligné l’organisme qui rassemble 27 associations nationales et 10 associations locales autour de la lutte contre le changement climatique, parmi lesquelles la LPO.