Faire plus avec moins: l’insoluble équation des agents du ministère de la  Transition écologique

illustration©Heiko Stein de Pixabay

0
35
Heiko Stein de Pixabay
⏱ Lecture 3 mn. “Des variables d’ajustement”: malgré l’ambition affichée par le gouvernement sur les sujets environnementaux, les agents du ministère de la Transition écologique peinent à assurer leurs missions face à la baisse continue de leurs effectifs. “Il y a une déconnexion entre les missions qui augmentent et les moyens”, déplore Zaïnil Nizaraly, secrétaire général de la Feets-FO, la branche du syndicat spécialisée notamment dans l’environnement. “Nos ministères sont des variables d’ajustement par rapport à d’autres”, estime pour sa part Philippe Garcia, secrétaire général de la CGT Equipement Environnement.  “L’écologie, c’est pas un truc primordial” en dépit de la tenue cette semaine à Marseille du Congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), regrette-t-il. Les syndicats alertent pourtant depuis plusieurs années sur la baisse des effectifs. En 2019, un communiqué intersyndical s’inquiétait de la perte programmée de près de 5.000 équivalents temps plein (ETP) d’ici 2022 au sein du ministère de la Transition écologique et solidaire, soit un […]


Oups... la suite est réservée aux abonnés...


➜ Je choisis la formule d'abonnement
adaptée à mon besoin
et profite aujourd'hui de 30 jours offerts
🔻 Formule Pro or Formule Essentielle

➜ Je suis déjà abonné-e ?