De pôle en pôle, un monde qui disparaît

1263
⏱ Lecture < 1 mn.

Première rétrospective en France du photo-journaliste, explorateur et défenseur de la planète Sebastian Copeland. Du 15 septembre au 13 janvier 2019, en accès libre sur les grilles du Jardin du Luxembourg à Paris.

L’exposition « De pôle en pôle : Un Monde qui Disparaît » est présentée par le Sénat. Elle résume, en quelque 80 clichés emblématiques, 20 longues et riches années d’expéditions dans les zones Arctique et Antarctique et au Groenland, au cours desquelles l’explorateur a parcouru pas moins de 8 000 kilomètres à skis. Au cours de ses nombreux périples dans des conditions extrêmes et parfois dangereuses, il a pu observer de près l’impact exponentiel du changement climatique sur les paysages, la faune et la flore des régions polaires.