Les liens entre éthique et droit

1267
⏱ Lecture < 1 mn.

L’exemple de la question animale

A priori distincts, le droit renvoyant à la régulation des comportements par la loi et l’éthique à la distinction entre bien et mal, ces deux domaines s’interpénètrent et se nourrissent, particulièrement sur la question animale.

La réflexion sur l’éthique animale s’est amplifiée ces cinquante dernières années et a conduit à une prise en compte des intérêts et de la qualité d’êtres vivants des animaux. Le droit s’en est fait l’écho. Pour autant, cette dynamique n’est pas si évidente : quelles théories peuvent inspirer le droit ?

Lucille Boisseau-Sowinski est maître de conférences en droit privé et sciences criminelles à l’Université de Limoges, membre du laboratoire de recherche OMIJ-CRIDEAU et auteure d’une thèse sur la désappropriation de l’animal. Responsable du diplôme universitaire en droit animalier de l’Université de Limoges, elle contribue à la chronique d’actualité législative de la Revue semestrielle de droit animalier et est rédactrice en chef adjointe de la partie « doctrine et débat » de cette revue. Elle est co-auteure du Code de l’animal (Lexisnexis, 2018).

Les liens entre éthique et droit
L’exemple de la question animale
Sous la direction de Lucille Boisseau-Sowinski et Delphine Tharaud – Editons L’Harmattan – Janv. 2019 – 176 pages – 18,50 €

Delphine Tharaud est maître de conférences en droit privé à l’Université de Limoges, membre du laboratoire OMIJ. Spécialiste des questions d’égalité et de discriminations, elle est secrétaire de la Revue semestrielle de droit animalier et responsable de sa rubrique « Sommaires de jurisprudence ».