Francis Hallé, 30 ans d’exploration des canopées forestières tropicales

1110
⏱ Lecture 2 mn.

C’est un fervent défenseur des forêts primaires, c’est-à-dire les forêts jamais exploitées par l’homme, qui ne représentent plus aujourd’hui que 5 à 10 % des forêts terrestres mais constituent, selon lui, plus des trois quarts des réserves de biodiversité de la planète.

« […] L’espèce humaine a trouvé son origine dans les canopées tropicales… En Afrique de l’Est, il y a plusieurs centaines de milliers d’années, Homo sapiens aurait pris naissance au sommet des grands arbres forestiers ; si nous avons abandonné la vie arboricole et pris l’habitude de vivre au sol, nos plus proches parents, les Primates, vivent encore pour la plupart dans la cime des arbres. C’est dire que l’exploration des canopées tropicales n’est pas une nouveauté et qu’elle a eu de nombreux précurseurs. […] » F. Hallé.

Francis Hallé est docteur en biologie, diplômé de la Sorbonne, et docteur en botanique, diplômé de l’université d’Abidjan. Ancien professeur de botanique à l’université de Montpellier, il s’est spécialisé en écologie des forêts tropicales humides et en architecture des arbres.

Francis Hallé, 30 ans d’exploration des canopées forestières tropicales
Francis Hallé
Editions Museo
Parution 12 octobre
268 pages / 39,50 €

Il est aussi l’inventeur du Radeau des Cimes dont le principe est d’observer la cime des arbres de la forêt primaire par le haut, à l’aide d’une plateforme légère de 300 ou 600 m2. Cette structure, de forme hexagonale, est déposée au-dessus des arbres à l’aide d’un dirigeable. Ce « radeau » sert à la fois de laboratoire et de lieu de vie pour les scientifiques. Il est constitué d’un assemblage de pontons reliés par un filet. L’intérêt est que la grande majorité des formes de vie végétale et animale se trouve au sommet, dans la canopée, et ne peut être observé depuis le sol.

Ces expéditions ont permis depuis 30 ans de décrire de nombreuses espèces jusqu’alors inconnues, et de prendre conscience de l’importance de la canopée dans la biodiversité.