Lobo le loup

1490
⏱ Lecture < 1 mn.

« Ces histoires sont authentiques, affirme Ernest Seton dans ce livre qu’il publie en 1898. »

Vous ne le connaissez certainement pas, alors que ses histoires d’animaux ont été vendues à deux millions d’exemplaires !

Parce qu’elles étaient authentiques : naturaliste hors pair, Seton sait tout des animaux qu’il observe avec une ténacité, une acuité étonnantes.

Parce qu’il choisit chaque fois de raconter, non pas « les modes de vie de l’espèce en général », mais l’histoire et « la personnalité » d’un individu particulier, qu’il a rencontré. Ce qui nous rend celui-ci proche et nous tient en haleine.

Seton veut aussi parler à ses lecteurs de la beauté de la nature et des menaces qui (déjà !) pèsent sur elle. Il est d’autant plus convaincant qu’il écrit à merveille, avec le talent du dessinateur animalier qu’il fut à l’origine.

C’est ainsi que Lobo le loup, Collier roux la gelinotte, mais également la corneille et le lapin nous saisissent. Comme Rudyard Kipling l’a été, au point d’en subir l’influence lorsqu’il écrivit Le livre de la jungle…

Infos éditeur