Hulot « étudie une source de financement » pour la biodiversité

Photo © F. Chenel - L'Agence Nature

1834
⏱ Lecture < 1 mn.

Dans un entretien publié avant-hier par la Gazette des Communes, le ministre revient sur le budget de son ministère pour 2018 et annonce une réflexion « une nouvelle source de financement qui aurait un intérêt double : lutter contre l’artificialisation des sols et contribuer notamment à financer la préservation de la biodiversité. » 

Le ministre de la transition écologique a accordé un long entretien à la Gazette des Communes. Outre l’annonce d’une réflexion sur le financement de la biodiversité, il y détaille sa feuille de route biodiversité pour les mois à venir : « Nous avons, en premier lieu, travaillé sur le Plan climat. L’étape suivante, c’est la stratégie nationale sur la biodiversité. Là encore, les communes sont des acteurs essentiels. Plusieurs dispositifs ont été lancés, notamment les atlas de biodiversité communale, les ABC, qui rencontrent un véritable succès (…). En ce qui concerne l’établissement des corridors écologiques, les mesures de compensation, la gestion des zones humides, certaines communes ont déjà été très actives. Pour aller plus loin, il va falloir que leurs dialogues s’intensifient avec l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et que d’autres les rejoignent. Elles ont tout intérêt à établir des stratégies locales contribuant à la stratégie nationale. C’est une invitation que je leur fais : les collectivités ont l’habitude de travailler avec l’Ademe, il faut qu’elles prennent l’habitude de travailler avec l’AFB et les futures agences régionales de la biodiversité ».

L’intégralité de l’entretien