Le nouveau plan Biodiversité de Paris

1712
⏱ Lecture 2 mn.

Le 20 mars 2018, la ville de Paris a adopté son plan Biodiversité 2018-2024, avec plusieurs objectifs : plus de végétalisation, plus de protection et plus sensibilisation.

« La biodiversité à Paris est liée au faible nombre de prédateurs et à une mosaïque de milieux de vie, explique la municipalité de Paris dans un communiqué relatif à l’adoption de son nouveau plan Biodiversité 2018-2024. Les espaces verts, les milieux aquatiques, le bâti et les voies de communication (berges de la Seine, voies ferrées, tunnels, rues, trottoirs) participent au maillage des continuités écologiques jusqu’au cœur de la ville dense. » Ainsi, la ville a recensées entre ses murs plus de 1300 espèces animales, dont 129 protégées aux niveaux régional ou national, et 637 espèces de plantes d’Île-de-France. Critiquée pour le manque d’opérationnalité de son précédent plan, la ville a souhaité remédier au problème dans le plan Biodiversité 2018-2024, fruit d’une concertation entre les Mairies d’arrondissement, les groupes politiques du Conseil de Paris, les associations et les citoyens. Il se décline en 30 actions regroupées en 3 axes, qui visent à mieux prendre en compte la biodiversité dans l’aménagement du territoire, et améliorer la sensibilisation des tous les acteurs. Le premier axe, « La biodiversité dans une ville engagée », entend inclure autant que possible la biodiversité dans la politique de la ville. Elle sera ainsi prise en compte dans les textes réglementaires d’urbanismes et dans les plans environnementaux. D’ici 2030, 100% des marchés de la ville devront comprendre une clause ou un critère qui lui seront favorable, et 1% du coût de construction de tous les nouveaux bâtiments municipaux lui sera affecté.

Le second axe, « La biodiversité par et pour tous », mise sur l’éducation et la sensibilisation du public. « Ceci suppose que chacune et chacun s’emparent du Plan Biodiversité et en deviennent les acteurs et les actrices », précise la ville. Ainsi, l’organisation d’évènements pédagogiques sur la biodiversité sera développée : « Faites le Paris de la Biodiversité », du 22 avril au 10 juin 2018, ou encore la deuxième édition de la distribution de larves de coccinelles et de chrysopes pour sensibiliser le public à l’installation durable la biodiversité et des insectes auxiliaires. Soutien aux associations environnementales, implication des Parisiens dans la création des aménagements en faveur de la biodiversité et création de 20 espaces d’information d’ici à 2020 sont aussi au programme. Enfin, le troisième axe, « La biodiversité partout », comporte le plus d’actions et entend ouvrir plus d’espaces verts et inviter la nature partout où cela est possible. Ainsi, une rue végétale par arrondissement sera créée d’ici à 2020 ; ainsi que 20 espaces de biodiversité et de 10 zones humides pour renforcer les trames verte et bleue. Parmi les mesures, on peut également citer la végétalisation de 100 hectares de toits et de murs et la plantation de 20 000 arbres.

Lire le tableau des actions du plan