Les Français aiment l’ours

1580
Ours brun avec ses oursons
⏱ Lecture < 1 mn.

Un nouveau sondage IFOP révèle que les Français sont toujours plus attachés au maintien d’une population d’ours dans les Pyrénées, et même à son renforcement.

Alors que le nouveau Plan loup du gouvernement fait parler de lui, un autre prédateur revient sur le devant de la scène, plébiscité par une majorité de Français : l’ours. Commandé par un collectif de 14 associations environnementales, dont l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS), la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), France Nature Environnement (FNE) et Ferus, un sondage réalisé par l’IFOP a été rendu public, confirmant le soutien des Français, dont les Pyrénéens, à la protection de l’ours en France, et au lâcher de deux femelles en Béarn où il ne reste plus que deux mâles. A la question « Vous personnellement, êtes-vous favorable ou opposé au maintien d’une population d’ours dans les Pyrénées ? », posée les 21 et 22 février à un panel représentatif de 1002 personnes, 84% des Français se sont déclarés favorables, sans distinction notable entre les communautés urbaines et les communautés rurales.

Le soutien à l’ours est donc en progression par rapport au dernier sondage de Juillet 2008, où 76% d’interrogés s’étaient déclarés favorables.

Dans les Pyrénées occidentales (Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées), 76% d’avis favorables ont été recueillis, avec par ailleurs 73% des 601 personnes interrogées qui se sont prononcées pour le lâcher de deux ours femelles en Béarn. « Le lâcher de deux ourses en Pyrénées Occidentales dès ce printemps est capital, a réagi FNE dans un communiqué. Il s’agit d’une mesure conservatoire urgente et impérative qui permettrait d’éviter la disparition imminente de l’espèce à l’Ouest des Pyrénées. »