Repeuplement de l’anguille : appel à projets

Photo © Rostislav Fotolia

1046
⏱ Lecture < 1 mn.

Le ministère de la transition écologique et solidaire lance un appel à projets dans le cadre du programme de repeuplement de l’anguille européenne prévu par le plan national de gestion de l’espèce.

Cet appel à projets vise à identifier un ou des porteurs de projets pour porter des opérations de repeuplement (collectivités territoriales, organisations de producteurs, associations de pêcheurs professionnels fluviaux, associations de pêcheurs amateurs, associations de protection de poissons migrateurs, associations impliquées dans la gestion de la pêche ou des marais littoraux, comités des pêches, ONG, etc.), sans que ces opérations ne correspondent à une prestation de services.

Il peut aussi viser des projets présentant des caractéristiques innovantes, c’est-à-dire des projets proposant une amélioration des techniques via des équipements innovants ou des pratiques innovantes (par exemple des pratiques de pêche moins traumatisantes pour les civelles et plus respectueuses de l’environnement et des écosystèmes, des techniques nouvelles de marquage, etc.). Une simple amélioration des connaissances, sans objectif d’amélioration des équipements ou des techniques identifiées dans le protocole ne pourra être éligible. En revanche, le projet peut prévoir l’acquisition de connaissances en lien direct avec l’évaluation de l’efficacité de la pratique ou de l’équipement innovant. Bien entendu, le projet innovant doit s’inscrire dans l’objectif premier de l’appel à projet qui est le repeuplement pour améliorer le stock d’anguilles et leur échappement. Le caractère innovant peut concerner la phase de suivi (innovation qui permettrait de mieux vérifier l’effet du repeuplement) mais un simple allongement de la durée du suivi ne pourra pas être considéré comme innovant.

Lire l’appel à projets