Une mission scientifique exploratoire sur le navire militaire Dumont D’Urville

Photo d'illustration ©MattMoissa - wikimedia

1395
⏱ Lecture < 1 mn.

Du 12 au 18 décembre, 15 scientifiques ont rejoint le bâtiment de soutien et d’assistance Dumont D’Urville en haute mer pour une mission scientifique exploratoire intitulée « An Ba D’Lo ».

Une mission scientifique exploratoire a réuni la Marine Nationale, le Parc naturel marin de Martinique et le sanctuaire Agoa en haute-mer, sur le bâtiment de soutien et d’assistance Dumont D’Urville au large de la Martinique. Cette mission intitulée « An Ba D’Lo » a quatre objectifs :

  • « Mammifères marins » : observations visuelles et acoustiques des mammifères marins, photo-identifications et formation de l’équipage à l’identification des mammifères marins
  • « Plancton » : mesures physiques et chimiques et prélèvements à différentes profondeurs
  • « ADN environnemental » : prélèvements d’échantillons d’eau pour analyse de l’ADN présent dans le milieu
  • « Plastique » : prélèvements de plastiques dans l’eau pour étudier la pollution plastique en zones côtière et hauturière.

La collaboration entre le Parc naturel marin de Martinique et le sanctuaire Agoa a permis à l’équipage du Dumont D’Urville de se faire former par les scientifiques aux enjeux de préservation des mammifères marins.

« Les prélèvements effectués à bord sont actuellement en cours d’analyse. Ils permettront de mieux connaître les fonds marins de Martinique et les espèces qu’ils abritent afin d’agir en faveur de leur préservation », indique l’Office Français pour la Biodiversité