Chine : plan d’urgence pour le marsouin du Yangtsé

Photo d'illustration ©pxhere CC0

2023
⏱ Lecture < 1 mn.

Le gouvernement chinois a pris la décision de renforcer la protection du marsouin aptère du fleuve Yangtsé. Cette espèce gravement menacée est passé au rang d’espèce protégée de premier niveau en Chine, la plus haute protection du pays pour les animaux sauvages.

Le marsouin aptère est classé « vulnérable » sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Les quelques individus de marsouin aptère vivant dans le fleuve Yangtsé en Chine sont gravement menacés par les activités humaines. Il fait désormais partie des 65 espèces qui ont été reclassées dans la liste des principaux animaux sauvages protégés au niveau national par le Conseil d’État chinois. Le classement du marsouin aptère au rand d’espèce protégée de premier niveau représente le premier ajustement à grande échelle de la liste de protection de la faune sauvage de la Chine depuis 1989.

Cette décision permet de renforcer les efforts pour sauver cette espèce emblématique du Yangtsé dont le nombre est tombé à un peu plus de 1000 d’après un communiqué du Fonds Mondial pour la nature (WWF). « Dorénavant, quiconque attrapera illégalement ou blessera un marsouin aptère du Yangtsé sera poursuivi en justice », explique le WWF qui ajoute que « le nouveau statut de protection renforcera les efforts de sensibilisation du public à l’égard de l’espèce. Cela favorisera également les actions de conservation pour sauvegarder l’avenir de cette espèce ».