Opération de fauchage pour lutter contre le chiendent maritime

Photo d'illustration ©Colsu de Wikimedia commons

1591
⏱ Lecture < 1 mn.

Le parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale organise une opération de fauchage jusqu’au printemps 2021 destinées à sauver certaines espèces végétales pour restaurer une zone de prés salés, un espace de haute valeur écologique.

Un pré-salé est une étendue naturelle plane à végétation basse située en bord de mer. Ces espaces sont inondés d’eaux salées lors des hautes marées. Ils se développent en amont de la zone de vasière littorale qui reste généralement nue en région tempérées (la slikke) ou qui est colonisées par des palétuviers en région tropicale (la mangrove). Les prés-salés sont considérés comme des espaces de haute valeur écologique, c’est pourquoi le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale organise une opération de fauchage jusqu’au printemps afin de sauver certaines espèces végétales et ainsi de restaurer la zone.

L’opération est réalisée dans le but de préserver la Laîche divisée, une plante classée vulnérable dans le Pas-de-Calais ainsi que les zones à Obiones faux pourpier. Pour cela l’Association pour l’Amélioration de l’environnement dans le Pays de Marquise (AAEPM) va se charger du fauchage du Chiendent du Littoral, une plante qui prolifère rapidement et laisse peu de place aux autres. L’association Rivages Propres Côte d’Opale procèdera quant à elle au retrait des pieds de Rosier Japonais, espèce invasive étrangère présente dans l’estuaire.

Pour en savoir plus