Lutte syndicale : les chevaux de calèche viennois obtiennent un « congé canicule »

Photo © Alex Tihonov Fotolia

1560
⏱ Lecture < 1 mn.

Les chevaux de calèche viennois ont bénéficié mardi pour la première fois d’un « congé canicule » officiel alors que la température a dépassé les 35 °C de la capitale autrichienne, a annoncé la municipalité.

Les cochers des 375 équidés en service à Vienne ont été invités à cesser toute activité pour la journée et à ramener leurs animaux au frais à leurs bases, en vertu d’une nouvelle réglementation. Adoptée en juin 2016 par au nom du bien-être animal, la disposition, qui interdit le travail des chevaux de calèche viennois passé 35 °C, n’avait jamais été mise en œuvre, le plafond n’ayant pas été atteint jusqu’alors.

Mais le seuil fatidique a été largement franchi mardi : les températures ont flirté avec les 36 °C dans la capitale autrichienne, alors qu’une part de l’Europe connaît son premier épisode caniculaire de l’année. Élément typique du centre-ville viennois, les calèches représentent une attraction incontournable pour les touristes les plus fortunés. L’activité est partagée entre 28 sociétés qui emploient au total 250 personnes et 375 chevaux.