Petit traité d’écologie sauvage

1389
⏱ Lecture < 1 mn.

Et si le Premier ministre se prenait de passion pour les rainettes ?
Et si écraser un hérisson par mégarde risquait de déclencher la fureur de son esprit protecteur ?
Et si le monde et ses dirigeants adoptaient l’animisme des Indiens d’Amazonie ?

La culture occidentale traditionnelle, quant à elle, ne subsisterait plus que dans quelques régions françaises, où un anthropologue jivaro viendrait l’étudier et militer pour sa sauvegarde.

Petit traité d’écologie sauvage
Alessandro Pignocchi
Editions Steinkis
Parution mars 2017
128 pages
Broché
14 €

De ce parti pris, Alessandro Pignocchi fait émerger un monde où les valeurs s’inversent, les lignes se déplacent et où les rainettes reçoivent enfin la considération qu’elles méritent.

Chercheur en sciences cognitives et philosophie de l’art à l’Institut Jean Nicod (CNRS/ENS/EHESS), Alessandro Pignocchi s’est lancé dans l’illustration et la bande dessinée avec son blog Puntish, dans lequel il imagine que les dirigeants de la planète ont adopté l’animisme des Jivaros.
Il a publié chez Odile Jacob L’Œuvre d’art et ses intentions en 2012 et Pourquoi aime-t-on un film ? Quand les sciences cognitives discutent des goûts et des couleurs en 2015.