🔻 L’UE va renforcer l’interdiction du commerce de l’ivoire

Photo d'illustration ©willm78 de Pixabay

1569
⏱ Lecture 2 mn.

La Commission européenne a ouvert le 28 janviers 2021 une consultation publique sur les nouvelles mesures pour durcir l’interdiction du trafic d’ivoire au sein de l’Union Européenne. La consultation est ouverte jusqu’au 25 février inclus.

La Commission européenne a publié des projets de mesures visant à renforcer l’interdiction du commerce de l’ivoire au sein de l’Union Européenne (UE) et les soumet à présent à l’opinion publique. Une consultation est ouverte jusqu’au 25 février 2021 inclus. La Commission européenne souhaite interdire le commerce d’ivoire avec des exceptions limitées aux instruments de musique légalement acquis avant 1975, ainsi qu’au commerce des antiquités, et seulement avec un permis spécial. Cette nouvelle proposition a pour but de simplifier les règles et de faciliter le travail des organismes chargés de faire respecter la loi « dans le but de garantir que le commerce légal de l’ivoire, très limité, qui subsiste dans l’UE ne contribue pas au braconnage ou au commerce illégal », indique la Commission dans un communiqué.

La révision du règlement sur le commerce de l’ivoire dans l’UE affirme et concrétise l’engagement de l’Union européenne à prendre de nouvelles mesures contre le braconnage des éléphants et le trafic d’ivoire à l’échelle du monde. « Malgré une interdiction internationale du commerce de l’ivoire, le braconnage et le trafic d’éléphants ont atteint des niveaux records il y a quelques années et sont restés à des niveaux élevés. On estime qu’entre 20 000 et 30 000 éléphants d’Afrique sont braconnés chaque année ».

Le nouveau renforcement des règles de l’UE sur le commerce de l’ivoire fait suite à des mesures antérieures prises dans le cadre du plan d’action de l’UE contre le trafic d’espèces sauvages de 2016. Ce plan, adopté en février 2016, définit un plan détaillé d’efforts conjoints pour lutter contre la criminalité liée aux espèces sauvages au sein de l’UE et pour renforcer le rôle de l’UE dans la lutte mondiale contre ces activités illégales.

Participer à la consultation européenne sur l’interdiction du trafic d’ivoire