🔻 Le WWF remet en question la certification de la pêcherie française de thon rouge

Phoyo d'illustration ©skeeze de pixabay

1777
⏱ Lecture 2 mn.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a envoyé une lettre publique au Marine Stewardship Council (MSC) pour lui faire part de ses inquiétudes quant à la certification potentielle de la pêcherie française de thon rouge SATHOAN opérant en Méditerranée.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a envoyé une lettre publique au Marine Stewardship Council (MSC) pour lui faire part de ses inquiétudes concernant la certification de la pêcherie française de thon rouge de SATHOAN opérant en mer Méditerranée. Le WWF continue de s’opposer à toutes les certifications de pêcheries de thon rouge tant que la reconstitution de la population de thon rouge n’est pas incontestée et démontrée par des évaluations fiables du stock. Toutefois, cette fois-ci, le WWF a choisi de ne pas s’engager dans une procédure d’objection formelle, car la procédure d’objection du MSC s’est révélée inefficace pour empêcher la certification prématurée ou inappropriée des pêcheries et ne permet pas de prendre une décision scientifique et objective sur la durabilité de la pêcherie, rapport le WWF dans un communiqué.

Le processus de certification de la pêcherie artisanale française de thon rouge à la palangre et à la ligne à main de la Méditerranée du SATHOAN a débuté en 2018 et a été mené par Control Union UK Ltd, le même organisme de certification qui a mené l’évaluation de la pêcherie japonaise de thon rouge, au sujet de laquelle le WWF a émis de sérieuses réserves quant à la transparence et l’impartialité.

L’évaluation de SATHOAN récemment présentée par l’organisme d’évaluation de la conformité (CAB) Control Union UK Ltd ne tient pas compte de la dernière évaluation scientifique de l’état du stock de thon rouge publiée en août 2020, confirmant encore le niveau croissant d’incertitude autour de l’état du stock de thon rouge. Cela signifie qu’il n’existe actuellement aucune preuve scientifique d’une reconstitution complète du stock de thon rouge dans un avenir proche. L’évaluation du stock de thon rouge fournie par Control Union UK Ltd était trop optimiste et ne reposait pas entièrement sur des données scientifiques, en supposant que le stock puisse se reconstituer beaucoup plus rapidement que ce qui est indiqué dans la plupart des analyses scientifiques. Cela permet de supposer à tort que les stocks de thon rouge en question peuvent être pêchés de manière durable.

Le WWF demande au MSC de clarifier et de fixer de manière transparente et complète la méthodologie utilisée pour évaluer le stock de thon rouge avant que toute nouvelle pêcherie de thon rouge ne soit soumise à la certification.

Lire l’intégralité du communiqué du WWF