ONF-BRGM : partenariat reconduit

1642
⏱ Lecture < 1 mn.

L’Office national des forêts (ONF) et le Bureau des recherches géologiques et minières (BRGM) ont conclu jeudi une nouvelle convention-cadre pour les cinq prochaines années.

Michèle Rousseau, présidente-directrice générale du BRGM et Christian Dubreuil, directeur général de l’ONF, ont signé un accord-cadre pour renforcer et pérenniser leur partenariat sur les cinq prochaines années. Dans le cadre des actions de recherche et de développement conjointes, cet accord va permettre d’élaborer de nouveaux outils et d’améliorer les méthodes nécessaires à la production de connaissances scientifiques et technologiques, prioritairement en matière de prévention des risques naturels, et tout particulièrement des risques littoraux et des risques géologiques. Plusieurs projets sont prévus, notamment la quantification par drones de l’érosion éolienne sur les dunes domaniales, l’étude du rôle des nappes phréatiques dans le maintien d’une végétation fixatrice du sable, ou encore le travail sur des solutions opérationnelles de traitement de falaises littorales à l’aide des outils développés dans le cadre de la restauration des terrains en montagne. Les deux autres volets de la convention-cadre portent sur les coopérations dans les territoires ultramarins français, et sur les coopérations internationales : le BRGM et l’ONF unissent leur savoir-faire dans l’élaboration d’outils de sauvegarde environnementale et sociale dans le cadre d’un projet de gouvernance des ressources naturelles demandé par le ministère Centrafricain de l’environnement et du développement durable. Les deux établissements mèneront conjointement des actions sur différentes thématiques (risques littoraux et gravitaires, réhabilitation des sites affectés par l’extraction minière) sollicitées par des acteurs publics ou privés.