Atlas de la biodiversité communale : 703 communes soutenues par l’AFB

Photo © Eileen-Kumpf-Fotolia

1391
⏱ Lecture 2 mn.

L’Agence française pour la biodiversité (AFB) a annoncé les lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt qu’elle a lancé entre juillet et septembre derniers, pour aider financièrement les communes à réaliser un Atlas de la Biodiversité Communale (ABC).

L’AFB va aider à financer à hauteur de 5 millions d’euros la réalisation de l’Atlas de la biodiversité communale de 703 communes, soit 65 dossiers de collectivités territoriales, au lieu des 500 prévues par l’appel à manifestation d’intérêt. 113 dossiers ont été reçus, qui ont fait l’objet d’une évaluation détaillée sur la base de critères identiques sur tout le territoire national, mais avec une appréciation locale afin que l’analyse ne soit pas déconnectée des enjeux et contextes locaux. Parmi les 703 communes retenues, 18 se trouvant sur le territoire de parcs nationaux seront accompagnées par la direction du Parc national concerné.

Pour France Nature Environnement (FNE), qui soutient le programme ABC et se réjouit du succès de l’appel à manifestation d’intérêt, les atlas sont un outil primordial : « Plus qu’une synthèse de la présence d’espèces sauvages et d’habitats naturels sur le territoire communal, il constitue un outil de diagnostic et d’animation au service des territoires : il permet d’avoir une meilleure connaissance naturaliste, d’identifier les enjeux liés à la biodiversité, de sensibiliser les élus et les habitants à la nature et de définir un programme d’actions. » Les collectivités locales pourront ainsi mieux connaître, préserver et valoriser leur patrimoine naturel. La démarche inclut de la sensibilisation du public, à travers par exemple la réalisation de films pédagogiques, et la mobilisation des citoyens dans le but d’aider la collectivité à agir en intégrant les enjeux de biodiversité dans les actions et stratégies du territoire. « Les acteurs socio-professionnels du territoire peuvent aussi se saisir de l’ABC pour agir en faveur de la nature et valoriser leurs activités, notamment les productions agricoles », souligne FNE. L’association a par ailleurs demandé au Gouvernement de donner les moyens à l’AFB pour poursuivre sa politique en faveur des ABC en lançant un nouvel appel à manifestation d’intérêt en 2018.