Dix ans pour sauver les chimpanzés d’Afrique de l’ouest

Photo d'illustration © Gerrit Bril de Pixabay

1618
⏱ Lecture 2 mn.

L’UICN a récemment publié son dernier plan d’action décennal pour le chimpanzé occidental, une espèce en danger critique d’extinction.Le braconnage, la perte d’habitat et les maladies ont été identifiés comme les principales menaces pour l’espèce.

Ces menaces sont exacerbées par le taux élevé de croissance de la population(humaine)  en Afrique de l’Ouest, ce qui entraîne une expansion agricole rapide et une demande de projets de développement économique. Les chimpanzés occidentaux sont les plus menacés des quatre sous-espèces de chimpanzés confirmées. Les écologistes estiment que les populations de chimpanzés occidentaux (Pan troglodytes versus) ont diminué de 80 % entre 1990 et 2014. [ihc-hide-content ihc_mb_type= »show » ihc_mb_who= »1,2,3,4,5″ ihc_mb_template= »1″ ]

De vastes étendues d’habitat pour les chimpanzés ont déjà été perdues, et une grande partie de ce qui reste est dans la ligne de mire de l’agriculture, de l’industrie et du développement des infrastructures. En plus de la pression, dans leur habitat d’Afrique de l’Ouest, la sous-espèce partage son espace avec la population humaine dont la croissance est la plus rapide au monde. Sans action immédiate, l’UICN avertit que le chimpanzé occidental pourrait bientôt disparaître. L’UICN a récemment publié son dernier plan d’action décennal, qui définit neuf stratégies clés pour protéger les chimpanzés. À l’ordre du jour figurent l’amélioration de la protection juridique, la sensibilisation et l’intensification des recherches sur leur distribution, leur génétique et leur comportement.

Le plan souligne également la nécessité de prendre en compte les chimpanzés à tous les niveaux du processus d’aménagement du territoire si l’on veut qu’ils aient un avenir dans la région de l’Afrique de l’Ouest, qui se développe rapidement. « Le chimpanzé occidental a un besoin urgent d’une action de conservation coordonnée et efficace en ce moment »,a déclaré au site d’information MongabayErin Wessling, post-doctorante au département de biologie humaine et évolutive de Harvard et rédactrice en chef du plan de l’UICN. L’aire de répartition du chimpanzé occidental s’étend sur huit pays d’Afrique de l’Ouest : Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Sénégal et Sierra Leone. La sous-espèce est déjà localement éteinte au Bénin, au Burkina Faso et au Togo.

Lire le plan d’action

[/ihc-hide-content]