Désastre forestier au Chili

Photo © Oran Tantapakul Fotolia

1461
⏱ Lecture < 1 mn.

Les incendies ont déjà détruit plus de 190 000 hectares de forêts et de cultures au centre et au sud du Chili.

« Le pays fait face au pire désastre forestier de notre histoire, mais nous allons répondre à l’urgence », a écrit la chef de l’Etat Michelle Bachelet sur Twitter avant d’annuler son déplacement à un sommet régional à cause des feux de forêt. Le gouvernement a décrété vendredi l’état de catastrophe naturelle dans la région d’O’Higgins et de Maule, située au milieu de ce pays d’Amérique du Sud tout en longueur, coincé entre les Andes et le Pacifique. Lundi, 48 foyers étaient encore actifs, tandis que 65 avait été contrôlés et 36 éteints, selon le dernier rapport du Bureau national des situations d’urgence (Onemi).

Plus de 4 000 pompiers et militaires ainsi qu’une quarantaine d’avions et véhicules ont été mobilisés pour combattre ces incendies. Des renforts sont attendus dans les prochains jours en provenance du Mexique et d’Argentine, en réponse à l’appel du gouvernement chilien. La justice a ouvert une enquête pour déterminer les causes de ces incendies favorisés par les fortes températures que connaît actuellement cette partie du pays.